Pagode des Parfums

Située à quelque 70 km de Hanoi, le site de la pagode des Parfums (Chua Huong) est un haut lieu de la région. Il s’étend sur un système montagneux arrosé d’innombrables ruisseaux et percé de grottes, au nord de la cordillère de Truong Son. Cet ensemble de temples et de sanctuaires bouddhiques se niche dans les falaises calcaires du mont Huong Tich. Chaque année, il accueille des millions de pèlerins, à l'occasion des trois mois de fête, du milieu du 2e mois lunaire et à la dernière semaine du 3e mois lunaire.
On y accède en barque depuis l’embarcadère de Duc, à 3 kilomètres de là, en traversant des paysages d’une grand beauté, entre des monts aux formes poétiques : licorne, phénix déployant ses ailes, python rampant sur la surface de l'eau… ou aux noms évocateurs Bung et Voi (montagne de l'éléphant), Mam Xoi (montagne du plateau de riz gluant)…

Les principaux sites en sont la pagode du Chemin du Ciel (Thien Chu), la pagode du Purgatoire (Giai Oan Chu) et la pagode de l'Empreinte parfumée (Huong Tich Chu).

La Pagode Giai Oan

Située à mi-hauteur de la montagne, la pagode Thien Tru n’était à l’origine qu’un petit pagodon construit par le Patriarche Cuong Truc. Il fut rénové à deux reprises, en 1928 et 1937, avant que n’y soit ajouté le pagodon Tu Van en 1995. L’harmonie de l’architecture et la douceur de la nature environnante confèrent au lieu une dimension sacrée.
Consacrée au culte de Kwan Yin, la pagode abrite la statue Tu Ty Quan Am, datant du XVIIIe siècle, ainsi qu’un puits où, selon la légende, la déesse de Kwan Yin se serait lavée pour se purifier avant d’aller au Nirvana. Aujourd’hui, les pèlerins en boivent l’eau pour se laver des misères de la vie.

La grotte Huong Tich

De la pagode Giai Oan, il faut faire deux kilomètre et demi approximativement, pour atteindre par un petit sentier escarpé, la grotte et la pagode Huong Tich. Arrivé au sommet, on distingue en contrebas une bouche d’un dragon, profonde : la grotte Huong Tich. On accède à l’intérieur de la grotte en empruntant un escalier d’une centaine de marches.
Une stalagmite marque l’entrée de la grotte, d’ou se dégage deux accès : l’un conduit au "paradis", l’autre en "enfer". Les stalactites et stalagmites confèrent au lieu une impression d’étrangeté. On peut y deviner diverse formes, souvent curieuses: plante d'or, plante d'argent, van à vers à soie… Dans un mystérieux halo lumineux, trône une statue Déesse de Kwan Yin en pierre verte, remontant à la dynastie de Tay Son.

La pagode de Tuyet Son

La pagode de Tuyet Son est située au bout d’un petit chemin longeant la montagne, à côté du ruisseau Tuyet qui court tel un dragon sur le flan de la montagne. On y prie Bouddha en brûlant de l'encens en son honneur.

Parmi les autres lieux de culte, on peut visiter la pagode Bao Dai avec la chapelle de Cuu Long (chapelle des Neuf dragons) à l’extérieur, ou encore, la grotte Ngoc Long ou flotte une lumière étrange, entre stalagmites et stalactites. Sur la falaise, se dégage le visage miséricordieux et généreux de la statue de Bouddhisattva Kwan Yin.

La Pagode Tien Son

La pagode Tien Son se trouve dans la grotte Nui Tien à un kilomètre environ de la pagode Thien. Elle est dédiée à Bouddhisattava Kwan Yin.

Temple
1 photo

Bonjour

Je suis Pham de "Voyages Vietnam". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
(84-24) 62 63 99 66