Ben Tre et sa vocation pour le tourisme écologique

Ben Tre, province connue pour être la terre des cocotiers, est située à l’une des embouchures du Mékong et au point de rencontre de quatre bras de ce fleuve: Tien Giang, Ba Lai, Ham Luong et Co Chien.

Ben Tre est sillonnée d'une multitude de cours d’eau tortueux, d’innombrables arroyos entrecroisés, où se reflètent l’image des cocotiers. Elle est naturellement disposée à devenir une destination appréciée dans le tourisme écologique car, outre ses 66 km de côte, elle est recouverte de forêts et de vergers. Lors de promenades en bateau, les touristes pourront profiter de la sérénité du paysage dans un monde où le temps semble s’être arrêté, loin de la civilisation moderne et de la pollution. 

Réputée justement pour ses vergers qui lui confèrent une ambiance paisible, Ben Tre fournit au reste du pays des durians, des mangoustans, des pamplemousses, des ramboutans, etc. Si les fruits sont partout, c’est au verger de Cai Mon qu’ils sont les plus célèbres. 
A l’embouchure des fleuves Ham Luong et Co Chien, les terres se régalent des alluvions et du climat tropical. En été, les touristes se laisseront aller parmi les rangées de ramboutans. Protégés du soleil par l’ombre des arbres, ils goûteront les pamplemousses, angoustans, etc. Considérée comme la terre des cocotiers avec une superficie de 40.000 ha, elle est connue aussi pour ses produits dérivés de la noix de coco, comme les bonbons dont la réputation a franchi les frontières nationales. 
Avec ces potentiels, la province de Bên Tre considère le tourisme comme une branche économique de pointe, occupant la 3e place derrière l’économie fermière et l’aquaculture. Les autorités provinciales encouragent les habitants à développer le tourisme, le reliant à la réduction de la pauvreté. Actuellement, Ben Tre occupe la première place en matière de nombre de sites de tourisme écologique dans le delta du Mékong. De nombreux sites sont gérés par les habitants qui exploitent non seulement des vergers, mais encore présentent aux visiteurs les métiers traditionnels et le folklore de leur localité.
Grâce à une coopération étroite entre les organes compétents et les habitants dans le tourisme, Bên Tre a atteint un rythme de développement élevé dans ce secteur. Si en 2002, elle n’a accueilli qu’environ 110.000 voyageurs, pour un chiffre d’affaires de 45,5 milliards de dôngs, en 2005, elle en a accueilli 151.000 avec de gains de 83 milliards de dôngs. Durant les trois premiers mois de l’année en cours, cette localité a accueilli près de 79.000 touristes, dont 26.000 étrangers
En vue d’obtenir des meilleures performances dans les activités du tourisme, la province a fait de gros efforts pour développer ses infrastructures, ouvrir des circuits touristiques et renforcer les communications dans le but d’attirer davantage de personnes. Rien qu’en 2006, la province a fait appel à des investisseurs pour quelques projets dans ce secteur, comme les zones touristiques et la création du parc de loisir de My Thanh An, la zone de tourisme écologique de l’îlot Oc, ou encore les jardins d'oiseaux de Vam Ho, de Ba Tri.

Ville
1 photo

Bonjour

Je suis Pham de "Sentiers du Vietnam". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H