Dalat

129 400 habitants
Ville des lunes de miel par excellence, Dalat que l’on surnommait autrefois "le Petit Paris", occupe une région parsemée de lacs, de chutes, de vergers et de forêts. La douceur de son climat et la beauté de son environnement naturel en ont fait le principal de centre de villégiature de montagne au Sud du pays. Si la région est peuplée depuis la nuit des temps par les ethnies montagnardes, on doit sa reconnaissance à Alexandre Yersin, qui est allé jusqu’à recommander au gouvernement d’installer sur l’actuel site de Dalat un centre de cure. La station gagna vite en popularité, notamment auprès des Européens ravis de s’échapper à la touffeur de Saigon, pour aller chasser le gros gibier : ours, panthères, éléphants, tigres, biches, chevreuils, sangliers… On baptisa la ville, Da Lat qui signifie en langue lat "rivière du peuple Lat". A la manne touristique, s’ajoute une solide activité agricole qui a permis à la région de s’imposer comme un des premiers centres maraîchers du pays, et de se tailler une réputation internationale en matière de production horticole. Cette prospérité entraîne depuis quelques années l’émergence d’un centre de hautes technologies principalement axées sur les biotechnologies. La température y varie en moyenne de 15 à 24°C au long de l’année, avec une saison sèche s'étirant de décembre à mars. Le soleil brille la plupart du temps, même pendant la saison des pluies, d'avril à novembre.

Lac Xuan Huong

Ce lac artificiel au cœur de la ville, auquel on a donné le nom d’une poétesse vietnamienne du XVIIe siècle, est né de la construction en 1919 d'un barrage de retenue. La surface calme de l’eau est polie comme un miroir, et partout les collines avoisinantes s’y reflètent.

Le marché central

Situé au coeur de la ville, le marché de Dalat est l’un des plus intéressants marchés du pays. On y trouve une incroyable variété de légumes, de fruits et de fleurs, cultivés dans la région. 

Jardins de Dalat

Créés en 1966 et remarquablement entretenus, les jardins Vuon Hoa Dalat forment une véritable symphonie pastorale, où orchidées, roses, hortensias, fuchsias rivalisent de beauté. On y compte pas de moins 300 variétés, dont une centaine en fleur toute l’année. Un parfum unique flotte dans les allées.

Vallée de l'Amour

Les étudiants ont détrôné l'empereur: si Bao Dai  l'avait baptisée "vallée de la Paix", les premiers lui ont donné le doux nom de Thung Lung Tinh Yeu, vallée de l'Amour. A quelques 5 kilomètre du lac Xuan Huong, se découpent de jolies collines plantées de pins et de jardins de fleurs autour d’un lac.

Quartier français

L’ancien quartier rassemble dizaines de somptueuses villas restaurées avec soin, ou en passe de l’être. Comme figé dans le passé, il constitue un remarquable témoignage de l’attrait qu’exerçait autrefois la ville.

Le golf de Dalat

Situé au centre de la ville, ce terrain de golf de 18 trous de standard international a été inauguré au début 1994. Il forme un îlot de verdure sur les collines en pente douce, sur la rive nord du lac Xuan Huong. Les joueurs de golf sélects seront satisfaits de sa conception recherchée et du charme de la nature environnante.

Résidence du gouverneur général

L'ancienne résidence du gouverneur général qui compte 25 pièces avec leur ameublement d’origine, a été construite par les Français en 1933.

Résidence d'été de Bao Dai

Le palais d'été de l'empereur Bao Dai a été édifié en 1933, au sommet d’une colline surplombant la ville. Enveloppée de pinèdes et entourée de jardins de fleurs, la demeure est restée dans son état originel. Son petit musée expose une collection d'objets liés aux événements contemporains de l’empereur, qui régna jusqu’en 1926. Dans le bureau, son buste grandeur nature trône au-dessus de la bibliothèque. On peut également visiter les appartements privés à l'étage.
Université de Dalat

La fraîcheur de son climat a permis à Dalat de s’imposer comme un des principaux pôles universitaires du pays, du temps où le climatiseur n’existait pas… L’université qui a été fondée en 1957 accueille plus d’un millier d’étudiants provenant des régions centrales et méridionales du pays.

Ancien lycée Yersin

L'ancien lycée français a été reconverti en centre cultu­rel où sont notamment donnés des cours de musique : piano, violon, clarinette, saxophone entre autres.

Pension et galerie d'art de Hang Nga

Cette maison on ne peut plus originale abrite une galerie d'art. Avec ses grottes, troncs d’arbres artificiels, toiles d'araignée, l’ensemble est tout à fait surprenant.
Pagode Lam Ty Ni

La pagode de Lam Ty Ni, édifiée en 1961, comporte notamment un très joli portique, et des allées ombragées entre de superbes jardins de fleurs. Autre curiosité, les mil­liers d’oeuvres d’art exposées dans la pagode, produit du bonze Vien Thuc.

Pagode Linh Son

Cette pagode élevée en 1938, juste devant un jardin planté de théiers et caféiers, abrite une cloche de bronze et d'or. Une quinzaine de bonzes y résident.

Cathédrale

La cathédrale de Dalat a été élevée entre 1931 et 1942, dans un style européen avec de hauts vitraux.
Église évangélique vietnamienne

L'église évangélique vietnamienne est le principal temple protestant de la ville. Elle a été construite en 1940.

Pagode Thien Vuong

La pagode Thien Vuong a été édifiée en 1958 par la congréga­tion de Chaozhou, au sommet d'une colline couverte de pinède. Elle se compose de trois bâtiments en bois, dans lesquels ont été déposées trois grandes statues de bois de santal repré­sentant, le Bouddha Thich Ca (Bouddha historique), Quan The Am Bo Tat (déesse de la Miséricorde) et Dai The Chi Bo Tat (assistant d'A Di Da), ainsi que des statues en bois doré de Ho Phap et de Pho Hien.

Pagode Minh Nguyet Cu Sy Lam

Cette pagode bouddhique chinoise a été érigée en 1962 par la congrégation chinoise de Canton. A l'intérieur se dresse une statue de Quan The Am Bo Tat, parmi les décorations reproduisant des fleurs de lotus.

Bonjour

Je suis Pham de "Sentiers du Vietnam". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H