Pagode Giac Vien

Erigée en 1798 à côté du lac Dam Sen, la pagode Giac Vien présente nombre de similitude avec celle de Giac Lam sur le plan architectural. Elle fut restaurée grâce aux bons soins du bonze Hai thin de la pagode Giac Lam, qui en transféra plus tard la gestion à son disciple Hoan Ngai. La pagode accueille toujours une dizaine de bonze.
Au milieu des les panneaux en bois ornés d’épi¬taphes, se tiennent notamment les représentations de Chuan De aux 18 bras, de A Di Da (le Bouddha du passé), du Bouddha Thich Ca et de ses deux disciples Anand et Kasyape, de Ameda rebondi et rieur… Un magnifique encensoir de cuivre, d'où surgissent deux têtes de dragon, est installé en face de l'estrade. Dai The Chi Bo Tat surmonte l'autel situé à gauche et Quan The Am Bo Tat, celui de droite. Le gardien de la pagode est adossé au mur qui fait face à l'estrade. Les juges des dix régions infernales et 18 bodhisattvas longent les murs latéraux.
Selon toute vraisemblance, l’empereur Gia Long aurait régulièrement fréquenté la pagode avant sa mort, en 1819.

Temple
1 photo

Bonjour

Je suis Pham de "Sentiers du Vietnam". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.