Danang

Appelée Tourane à l’époque de la domination française, Đà Nẵng devient, à partir du XIXe siècle, le principal port de la région surclassant celui de Hôi An. La ville, qui est plus tranquille que Ho Chi Minh-Ville ou Hanoi, retrouve peu à peu de sa splendeur passée et se voit comme une destination très agréable lors d’un voyage au Vietnam.

Histoire

Au fil des siècles, Đà Nẵng s’est vu modeler au rythme de ses occupants qui se sont succédés sur son territoire. Devenue une colonie française sous le règne de Napoléon III, puis transformée en base aérienne par les Américains durant la guerre du Vietnam. Son développement progressif fit de Đà Nẵng une municipalité à part entière en 1997.

Aujourd’hui

Đà Nẵng retrouve peu à peu sa splendeur passée, même si l'activité économique y reste encore limitée.

Actuellement devenue l’une des stations touristiques les plus appréciées du Vietnam, elle s’enorgueillit d’attirer les visiteurs qui continuent d’affluer progressivement.

Une visite à destination de Đà Nẵng vous fera découvrir ses multiples facettes avec ses immeubles récents, ses habitations colorées et ses infrastructures qui allient modernisme et tradition.

Détour vers les monuments et musées de Danang

Le Musée Cham

Le musée Cham à Danang a été édifié en 1915 par l'école française d'Extrême-Orient, dans un style architectural d’inspiration cham. Il conserve la plus grande collection d'art cham au monde, englobant 300 sculptures dont plusieurs en terre cuite. Parmi les chefs-d’œuvre, on compte quatre bas-reliefs entourant la base de l'autel de Tra Kieu du VIIe siècle. Ils relatent différents épisodes de l'épopée du Ramayana, dans un style amaravati du Sud de l'Inde. Toutes les pièces, datant du VIIe au XVe siècle et témoignant de la domination de la société matriarcale, proviennent des sites de l’ancien royaume Champa au Centre du Vietnam : Dong Duong (Indrapura), Khuong My, My Son, Tra Kieu (Simhapura), Thap Mam (Binh Dinh) et d'autres sites des provinces de Quang Nam et de Danang. Elles sont exposées dans dix espaces correspondant à ces dix sites de fouilles. Plusieurs expositions se tiennent également à l'extérieur du musée. Les pièces du musée Cham ont aujourd’hui pris les routes du monde entier pour être exposées dans les plus grandes galeries.

Temple caodaïste

Il s’agit du plus grand temple caodaïste à l’exception de celui de Tay Ninh, qui accueille les quelque 20 000 fidèles de la ville. Si les prêtres et prêtresses accèdent par la porte centrale, les hommes empruntent la porte de droite, et les femmes celle de gauche. Cette même distribution droite gauche est reproduite à l’intérieur. Derrière l'autel, veille l'œil divin, emblème du caodaïsme, tandis qu’en face, scintille en lettres dorées l'inscription Van Giao Nhat Ly "Les religions ont toutes la même raison" sur un écriteau suspendu au plafond. Les fondateurs de cinq grandes religions mondiales se dégagent en arrière-plan : Mahomet, Lao-Tseu, Jésus, Bouddha et Confucius.

Cathédrale de Danang

La cathédrale de Danang fut élevée en 1923 pour les Français dans un style architectural médiéval. La paroisse compte plusieurs milliers de fidèles.

Pagode Phap Lam

La pagode de Phap Lam fut construite en 1936. On peut y voir à l’entrée une statue Dia Tang, le roi de l'Enfer.

Pagode Tam Bao

La pagode Tam Bao a été édifiée en 1953. Elle comporte une tour à cinq niveaux.

Lady Bouddha

Cette imposante statue, s’élevant à 67 m de haut, représente l’attraction-phare de Đà Nẵng. On y trouve également la pagode Linh Ung ainsi que différentes petites statues de Bouddha. Depuis son sommet, on observe une vue insaisissable sur la baie.

Musée Ho Chi Minh

Le musée Ho Chi Minh, Bao Tang Ho Chi Minh, comporte trois sections. La première relate l'histoire militaire, la seconde contient une reproduction de la maison de Ho Chi Minh à Hanoi, et un musée dédié au héros national.

Les montagnes à voir à Danang

Les montagnes de marbre

Situées à 9 km de Đà Nẵng, elles sont très connues pour ses collines formées d’un mélange de marbre et de calcaire. Avec ses tunnels, ses grottes, ses pagodes et ses temples, l’endroit semble clairement indiquer un lieu de pèlerinage. Une seule montagne est accessible au public mais son intérieur dévoile un cadre magique. L’entrée est payante.

Péninsule de Son Tra

Cette réserve naturelle abrite une importante colonie de singes, d’où l’appellation « montagne des singes ». C’est d’ailleurs l’unique endroit où il sera possible de les croiser. Le sommet, idéal pour le camping, expose une autre façade du paysage. Après la montée, admirez un immense arbre Banyan millénaire, en merveilleuse compagnie des primates.

Les plages de Danang

Non Nuoc

Située à quelques minutes des montagnes de marbre, elle représente l’une des plus belles plages du pays et figure aussi parmi les plus belles côtes du monde. Son immense étendue de sable blanc et doux incite à une séance de bronzage. Elle offre à ses visiteurs l’occasion de se détendre, mieux encore, de s’adonner aux activités telles que le surf, le stand-up paddle, les cours de kayak…

My Khe

Ce rivage désignait le lieu de halte des Américains durant la guerre de Vietnam. Elle est aussi réputée pour figurer parmi les plages les plus luxueuses du Vietnam. C’est pour cette raison que les visiteurs locaux et étrangers se hâtent de découvrir cet emplacement stratégique. Il n’y rien de mieux que de s’y prélasser agréablement, une chope de bière à la main.

Pham Van Dong

Dotée des meilleures stations balnéaires, les visiteurs bénéficieront des commodités reliées à la détente. Son étendue de sable blanc ainsi que ses immenses pelouses, ponctuées de palmiers, séduisent aussi bien les habitants locaux que les touristes à la recherche de la tranquillité.

Xuan Thieu ou la plage rouge

Revêtant un passé historique durant la guerre de Vietnam, cette plage indique également l’endroit idéal pour assister à un magnifique coucher de soleil. En fin d’après-midi, la couleur de l’eau arbore une teinte rouge vif, due à l’effet des dernières lueurs scintillantes du crépuscule. Tout simplement hallucinant.

Plage de Nam O

Située à 17 km au nord de Da Nang, avec des étendues de sable à perte de vue, O Nam est l’endroit tant convoité des personnes en quête de sérénité, loin d’une foule bruyante. Pour apaiser votre faim, des restaurants sur pilotis servent des variétés de fruits de mer. C’est ici que l’on découvre une version vietnamienne du sushi, le Goi Ca.

Les marchés de Đà Nẵng

Hormis les centres commerciaux modernes, Đà Nẵng possède 3 marchés locaux dont il n’est pas question d’ignorer.

Cho Han

Le marché Cho Han a emprunté son nom à la rivière Han et c’est aussi le plus touristique de la ville. Il est célèbre pour ses produits en abondance, qui se vendent à petits prix.

Cho Con

Le lieu héberge 2 000 commerçants et représente le plus grand point de vente en gros et en détails de la région.

Bac My An

L’endroit est particulièrement connu pour la nourriture de rue. On aperçoit des vendeurs s’affairer et proposer des plats très réputés comme les nouilles au porc ou les escargots sautés à la citronnelle et au piment. Dégustez une crème glacée à l’avocat, un pur délice qui ne se découvre qu’au sein du marché typique.

Asia Park

Ce centre de divertissement ne manque pas de séduire petits et grands. Le parc possède toute une foule de distractions, en allant des simples carrousels pour enfants jusqu’aux manèges les plus vertigineux, destinés aux plus téméraires. Mais la véritable attraction se focalise plutôt sur la gigantesque grande roue qui offre une vue à couper le souffle sur la ville de Đà Nẵng.

Le pont dragon de Đà Nẵng

Figure symbolique de Đà Nẵng, il se distingue surtout la nuit lorsque la grande structure se met à cracher du feu et de l’eau. Vous pouvez assister au spectacle les jours du samedi et dimanche vers 21 h.

Prao Village

Ce village typique offre l’occasion de faire connaissance avec une minorité ethnique vietnamienne, les Co Tu. Son authenticité vous fera vivre une véritable immersion temporelle, en plus du paysage à couper le souffle qui défile le long du chemin.

Climat

Đà Nẵng connaît un climat tropical avec des températures douces à l’année. Le mois le plus sec est observé en février. Octobre est désigné comme la période la plus orageuse, avec des précipitations de 525,9 mm en moyenne.

Comment s’y rendre ?

Au départ de Hanoï, le trajet peut s’effectuer en bus ou en train. Mais l’avion demeure le moyen le plus rapide en raison de la grande distance.

Comment se déplacer à Đà Nẵng ?

Le taxi, très pratique et confortable, adopte le tarif au kilomètre et il varie en fonction des périodes de l’année. Les applications GRAB et UBER sont également disponibles.

Il existe d’autres options, comme louer une moto, un scooter ou encore une voiture avec chauffeur.

Bonjour

Je suis Pham de "Sentiers du Vietnam". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.