Tay Ninh

41 300 habitants

La ville de Tay Ninh constitue le siège du caodaïsme, une des six religions traditionnellement présentes au Vietnam. Son Grand Temple est un édifice à la fois baroque et somptueux, construit entre 1933 et 1955, conciliant les canons architecturaux des courants religieux de l’Orient et de l’Occident. 
Le caodaïsme

Le caodaïsme, Dai Dao Tam Ky Pho Do, a été fondé au début du vingtième siècle sur la volonté de créer une religion idéale, à la croisée des grandes philosophies religieuses de l'Orient et de l'Occident. Sa philosophie emprunte à cha­cune des confessions traditionnellement présentes au Vietnam : bouddhisme, confucia­nisme, taoïsme, spiritisme vietnamien, christianisme et islam.Le caodaïsme a été fondé par Ngo Minh Chieu, érudit en religions orientales et occidentales, passionné de spiritisme. Il forma sa doctrine à partir de 1919, qui devint une religion offi­cielle en 1926. Elle ne rassemblait déjà pas moins de 26 000 adeptes un an plus tard, et dans les 1950, un Sud-vietnamien sur huit était caodaïste. De nos jours, on estime à quelque trois millions de nombre d'adeptes du caodaïsme dans le monde.
L'œil divin caodaïste

L'Œil divin caodaïste a été édifié en 1926 dans le village de Long Hoa, à 4 kilomètres de la ville de Tay Ninh. Le complexe s’étend sur une superficie d’un kilomètre carré, et comprend le Grand Temple caodaïste, Thanh That Cao Dai, un portique, des tours tombeaux, un temple dédié à Phat Mau…L'oeil divin marque l'entrée, qui distribue les accès entre les femmes, à gauche, les hommes à droite, et les prêtres, au centre. Neuf niveaux représentent les neuf marches menant au paradis, symbolisé par le dôme du Grand Temple. Sous le dôme, une sphère bleue illuminée d'étoiles porte l'"œil divin". Sept sièges sont installés face au globe, le plus grand, vacant depuis 1933, étant réservé au pape cao­daïste. Près de l'autel, les six personnages principaux de la doctrine sont représentés : Sakvamuni, le fondateur du bouddhisme, Laozi, le fondateur du taoïsme, Ly Thai Bach, une fée de la mythologie chinoise, Khuong Tu Nha, un saint chinois, Quan Cong, dieu chinois de la Guerre et Quan Am, la déesse chinoise de la Miséricorde.Les prières ont lieu quatre fois par jour dans le Grand Temple. Des centaines de fidèles, des mil­liers les jours de fête, assistent aux prières en semaine. Les plus grandes fêtes annuelles sont célébrées en l’honneur de Duc Tri Ton, le 8e jour de la première lune, et de Duc Dieu Tri Kim, le 15e jour de la 8e lune.

Bonjour

Je suis Pham de "Voyages Vietnam". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
(84-24) 62 63 99 66